PANNE D'INSPIRATION, QUE FAIRE ?

Elle est la bête noire des créatifs. Elle fait peur, elle peut nous fait perdre confiance en soi ou nous donner l’impression que l’on perd du temps. Mais elle nous rappelle aussi que nous ne sommes pas des machines et bel et bien des êtres humains, faits de chair, d’os, et d’idées ! Ce qui est plutôt rassurant. 

Alors que faire en cas de panne d’inspiration ? Voici mes petites techniques :

1. ON RESPIRE UN GRAND COUP

Ne vous inquiétez pas, votre vie ne s’arrête pas avec cette panne. Au contraire ! Prenez le temps de vivre votre vie de tous les jours. Faîtes ce que vous repoussez toujours sur votre to do list maintenant que vous n’êtes plus pris dans les torrents créatifs. Sortir de sa tête fait beaucoup de bien et vous permettra d’y revenir plus apaisé. 

2. ON SE RECENTRE SUR SOI-MÊME

Lorsque l'on a le syndrome de la page blanche, c’est bien souvent que l’on a de petits tracas dans la vie qu’il nous faut régler avant d’aller de l’avant. Alors encore une fois, prenez le temps de mettre un peu d’ordre dans votre mental. Réglez vos tracas un à un pour refaire de la place à de nouvelles pensées plus positives !

3. ON PREND SOIN DE SON CORPS

Bien manger, bien dormir, bien s’hydrater et pratiquer une activité physique participe au bon développement de notre cerveau. (Oui, j’ai l’impression d’écrire pour le Ministère de la Santé haha). Même si l’on ne sait pas exactement d’où vient l’inspiration, on peut tout de même affirmer qu’un cerveau fatigué sera lent et pas franchement prêt à développer de nouvelles idées. Alors hop ! Une bonne soupe de légumes et au dodo.​

4. ON PATIENTE ET ON PENSE A AUTRE CHOSE (SI, SI !)

L’inspiration revient toujours, et jamais en prévenant. On parie qu’une idée géniale va fuser dans votre cerveau au moment où vous vous y attendez le moins ? Ce n’est pas un hasard si beaucoup d’entre nous ont des idées qui leur parviennent au réveil ou sous la douche. C’est que notre cerveau n’est pas focalisé sur le problème qui lui provoque du stress et est donc plus à même de trouver des solutions de façon bien plus fluide.

5. ON RENOUVELLE SES SOURCES D'INSPIRATION !

Expos, cinéma, musique, livres… On sort et on se laisse imbiber de nouveaux univers ! Cela nous offre de nouvelles visions de la vie et donc potentiellement de nouvelles idées de sujets à traiter ou de techniques artistiques à tester.

6. ON NE COMPARE PAS SON TRAVAIL À CELUI DES AUTRES

 

Surtout sur les réseaux sociaux, qui sont si facilement accessibles. C’est contre-productif car cela peut vous faire perdre confiance en vous. « Pourquoi il/elle a eu cette idée là et pas moi ? », « comment fait-il/elle pour avoir autant d’idées ?», etc. Éloignez-vous des réseaux le temps qu’il faudra, vous m’en direz des nouvelles !

 

 

 



7. ON FAIT LE MÉNAGE !

 

Littéralement. Déjà parce que faire le ménage, trier, nettoyer, nous fait penser à autre chose que cette panne. Mais parce qu’en plus, nous avons vu que notre cerveau pouvait être encombré par des pensées négatives qui bloquaient l’inspiration.

 

Il en est de même avec un espace de travail qui ne vous convient pas ou qui est encombré lui aussi. Organisez-le de façon à vous y sentir le plus à l’aise possible. J’aurais tendance à vous dire de le ranger au maximum et de le vider de façon à ne garder que l’essentiel. Ainsi, l’esprit ne se focalisera pas sur mille et une choses à la fois. Mais les artistes sont des créatures mystérieuses qui ont prouvé plus d’une fois qu’ils pouvaient vivre et créer sereinement dans des environnements où « le bazar est organisé ». Alors suivez votre instinct !​

ASTUCE !

Lorsque l’on sent que l’on est dans une période où l’inspiration fuse, notez TOUTES vos idées dans un carnet ! Même celles qui peuvent vous sembler stupides. Elles prendront sûrement un sens dans quelques temps et vous aideront à combler les périodes où l’inspiration est partie en voyage sans laisser d’adresse. Cela vous fait des idées d'avance !

ET VOUS, QUELLES SONT VOS TECHNIQUES ANTI FEUILLE BLANCHE ?